Prendre rendez-vous en ligneDoctolib
menu

Définition, symptômes et diagnostic de l’angine

L’angine est une inflammation des amygdales (on parle couramment d’angine rouge ou d’angine blanche selon l’aspect des amygdales). Elle est virale (le plus souvent) ou bactérienne. Le diagnostic de son origine virale ou bactérienne détermine le traitement nécessaire.

L’angine est une inflammation des amygdales d’origine infectieuse.

Maladie le plus souvent sans gravité, l’angine se manifeste par un mal de gorge entraînant une difficulté à avaler et par de la fièvre (entre 38 °C et 39 °C). D’autres symptômes (toux, rhume, troubles digestifs…) peuvent également être présents.

L’angine est une maladie fréquente. Chaque année en France, environ neuf millions d’angines sont diagnostiquées.

À quoi servent les amygdales ?

Les amygdales sont des organes lymphoïdes servant à la défense immunitaire : elles constituent le premier barrage aux agents infectieux (virus, bactéries) qui pénètrent par la bouche ou le nez. Elles sont au nombre de deux et sont situées au fond de la gorge.

LES DEUX GRANDS TYPES D’ANGINE

Il existe deux types d’angine :

  • l’angine virale, la plus courante, due à un virus ;
  • et l’angine bactérienne due à une bactérie, le plus souvent un streptocoque.

Le virus ou la bactérie, présents chez une personne malade ou n’ayant pas de symptômes (personne porteuse saine), sont transmis :

  • par l’air, lors de toux ou d’éternuements ;
  • par contact physique ;
  • ou par contact avec des objets eux-mêmes contaminés par des sécrétions du nez ou de la gorge (jouets, mouchoirs, téléphone, etc.)

Faire la distinction entre l’angine virale et l’angine bactérienne est important car leur traitement est différent.

L’angine virale, la plus fréquente

Chez l’enfant, 60 à 75 % des angines sont virales et chez l’adulte ce chiffre atteint 75 à 90 % des angines.

De nombreux virus peuvent être en cause :

  • Adénovirus ;
  • Entérovirus ;
  • Virus d’Epstein-Barr, responsable de la mononucléose infectieuse  ;
  • Virus de l’herpès, en cause dans la primo-infection herpétique, etc.

Ces angines ne doivent pas être traitées par des antibiotiques, qui sont inefficaces sur les virus.

L’angine bactérienne

Le streptocoque bêta-hémolytique du groupe A est la principale bactérie à l’origine des angines bactériennes. Cette angine à streptocoque représente 25 à 40 % des cas chez l’enfant, et seulement, 10 à 25 % chez l’adulte. Les enfants de moins de trois ans présentent très rarement des angines bactériennes à streptocoque.

Cette angine bactérienne à streptocoque bêta-hémolytique du groupe A est présente au cours de la scarlatine.

Les antibiotiques, utilisés à tort, deviendront moins forts

LES SYMPTÔMES DE L’ANGINE ET L’EXAMEN MÉDICAL

L’angine se manifeste par des douleurs de l’arrière gorge, majorées lors de la déglutition qui est difficile, et s’accompagne de fièvre.

D’autres symptômes peuvent être associés : une rhinite, une toux, un enrouement, des maux de tête, une fatigue, une inflammation et des ulcérations des gencives et de l’intérieur des joues dans la primo-infection herpétique, et chez l’enfant, une éruption cutanée en cas d’angine au cours d’une scarlatine ou des troubles digestifs (vomissements, douleurs abdominales).

L’examen de la gorge permet de diagnostiquer l’angine :

  • Les amygdales sont augmentées de volume et rouges : c’est l’angine érythémateuse ou plus couramment appelée angine rouge.
  • Les amygdales sont couvertes d’un enduit blanchâtre : c’est une angine blanche.
  • Plus rarement, les amygdales présentent des vésicules (angine vésiculeuse), des ulcérations (angine ulcéreuse) ou des pseudomembranes (angine pseudomembraneuse).

Chez l’enfant, l’ensemble des symptômes et l’aspect des amygdales ne permet pas de savoir si l’angine est virale ou bactérienne.

Chez l’adulte, certains signes peuvent orienter le diagnostic du médecin vers une angine à streptocoque du groupe A :

  • Fièvre supérieure à 38 °C ;
  • Ganglions du cou gonflés et douloureux ;
  • Absence de toux 
  • Augmentation de volume des amygdales.

Mais pour être certain qu’il s’agit d’une angine bactérienne à streptocoque A, le médecin doit pratiquer un test de diagnostic rapide.

En savoir plus